Manipulation du Libor : accord amiable en vue pour Deutsche Bank

par euronews-fr

Deutsche Bank, soupçonnée d'avoir tenté de manipuler les taux interbancaires Libor - à partir desquels sont calculés par exemple la plupart des taux immobiliers - pourrait conclure un réglement à l'amiable avec les autorités américaines et britanniques dès ce mois-ci, selon une source proche du dossier.
Les pénalités que Deutsche Bank serait amenée à verser pourraient dépasser 1 milliard et 400 millions d'euros : soit plus que le montant de 1 milliard et 100 millions d'euros payés par la banque suisse UBS, sanctionnée en 2012.
La première banque allemande serait ainsi parmi les derniers établissements de crédit à être sanctionnés pour l'affaire du Libor.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.