Manchester: quelles sont les zones toujours difficiles à sécuriser?

par BFMTV

Un attentat a fait 22 morts et près d'une soixantaine de blessés, dans la nuit de lundi à mardi à Manchester, au Royaume-Uni. Après un concert de la chanteuse Ariana Grande à la Manchester Arena, un homme a actionné des explosifs dans un hall permettant de rejoindre la gare située à proximité de la salle de spectacle. Selon Gilles Sacaze, ancien cadre du service d'action de la DGSE, ce mode opératoire est "un constat d'échec" pour le terroriste: "Il n'a pas pu rentrer à l'intérieur de la salle (…) On aura toujours avant le point de filtrage un rassemblement de population. On ne peut pas l'éviter complètement. On est sur cette logique de "cibles molles", c'est-à-dire des cibles pas ou peu protégées", a-t-il précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.