Liste noire : la Russie balaie les critiques européennes

par euronews (en français)

Circulez, il n’y a rien à voir. Suite à la publication d’une liste noire de personnalités européennes ne pouvant pas poser le pied sur le sol russe, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est publiquement étonné de la réaction outrée des Européens.

“ Vous savez, je suis gêné pour expliquer l’absurdité et l’extravagance d’une telle logique parce que c’est une tentative de remplacer le droit international par des préférences politiques. Nous ne voulions pas en faire une affaire publique mais naturellement nous ne pouvions pas violer le principe fondateur des relations internationales, le principe de la réciprocité “, a-t-il martelé.

Réciprocité ou plutôt oeil pour oeil. Des Russes ayant été interdits de visa en Europe suite au déclenchement de la guerre en Ukraine et à l’annexion de la Crimée, la Russie a dressé sa propre liste. L’eurodéputée finlandaise Heidi Anneli Hautala y figure.

“ Il n’y a de justifications individuelles pour aucune des 89 personnes sur la liste

Vos réactions doivent respecter nos CGU.