Libye: liesse ou défiance après le vote de l'ONU

par afp

Dans le fief rebelle de Benghazi, l'annonce jeudi 17 mars au soir de la décision de l'ONU d'autoriser les frappes militaires sur la Libye a été accueillie par une explosion de joie. A Tripoli, les militants pro-Kadhafi ont indiqué qu'ils n'avaient "pas peur." Durée: 01:19

Vos réactions doivent respecter nos CGU.