Libye : des discussions commencent entre les deux autorités rivales du pays

par euronews (en français)

Réunion au sommet pour tenter de sortir la Libye de l’anarchie. Ont commencé hier au Maroc des négociations entre les représentants des deux parlements qui se disputent le contrôle du pays.

Le Congrès Général National, qui siège à Tripoli, conteste l’autorité du parlement de Tobrouk, seul reconnu par la communauté internationale. Pour l’envoyé spécial de l’ONU, la tâche n’est pas simple :

“J’ai eu l’opportunité de rencontrer les parties et de voir qu’il y a une bonne disposition, a déclaré Bernardino Leon, qu’il y a ce bon esprit, et on va discuter pendant les prochains jours deux aspects qui sont les plus urgents : le gouvernement d’unité nationale et les arrangements de sécurité”.

Sur le terrain, cela fait des mois que des combats ont lieu entre militants des deux autorités, notamment autour de l’aéroport de Tripoli. Des milices sont aussi impliquées dans les violences et récemment, Etat Islamique s’est mis à perpétrer des attaques en Libye, ajoutant encore à la catastrophe sé

Vos réactions doivent respecter nos CGU.