Libye: "ce n'est pas à l'OTAN" d'arrêter Kadhafi

par afp

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et ses alliés doivent être jugés, a estimé mardi 28 juin l'Otan, assurant toutefois que ce n'était pas à elle de les arrêter et que sa campagne aérienne sur la Libye se poursuivrait à un rythme élevé. Durée: 00:32

Vos réactions doivent respecter nos CGU.