Les unités Hached al-Chaabi, l'arme du gouvernement irakien contre Daech ?

par euronews (en français)

Leur rôle est décisif dans la reconquête de Falluja. Mais ces hommes ne sont pas des soldats. Ils n’appartiennent pas à l’armée irakienne. Ce sont des membres des unités de la Mobilisation Populaire ou Hached al-Chaabi.

Des troupes non-régulières qui rassemblent des chrétiens, des sunnites, des yézidis, mais surtout des miliciens chiites, comme par exemple, les Brigades de la paix, la Ligue des vertueux, ou la plus importante, la Brigade Badr qui arbore le drapeau de l’Imam chiite Hussein.

Le leader officiel de la Mobilisation populaire est Hadi al-Amiri, ancien ministre des Transports, qui fut aussi le chef de la Brigade Badr, créée en 1982 en Iran et qui serait financée par Téhéran.

A la demande du gouvernement Maliki, il a supervisé les opérations contre Daech dans la province de Diyala et se trouve maintenant à Fallouja :

“Nous encerclons la ville depuis sa banlieue, mais nous n’entrerons pas. C’est une règle que nous suivons dans toutes nos opérations. Notre devoir es

Vos réactions doivent respecter nos CGU.