Les revers s'enchaînent pour le régime de Bachar al-Assad

par euronews (en français)

Les combattants islamistes continuent de progresser en Syrie. Au nord, tout d’abord, à Jisr al-Choughour, des militants, dont certains sont liés à Al Qaida, ont pris ce vendredi un hôpital dans lequel s‘étaient retranchés quelque 150 soldats syriens et leurs familles. Cette ville était tombée le mois dernier aux mains des rebelles, qui contrôlent désormais presque l’ensemble de la province d’Idleb, frontalière de la Turquie.

Cette victoire s’ajoute à la prise de Palmyre par le groupe État islamique (EI), une ville stratégique sur la route de Damas, la capitale, et Homs. Les combattants djihadistes auraient pris la totalité de la ville, après avoir poussé à la fuite les derniers soldats de Bachar al-Assad. Ils fouilleraient actuellement des maisons à la recherche de partisans du régime et commettraient des exactions, notamment à l‘égard de civils.

En s’emparant de Palmyre, qui ouvre en outre sur le grand désert syrien et donc l’Irak, État islamique contrôlerait désormais 50 % de la Sy

Vos réactions doivent respecter nos CGU.