Les propositions d'Athènes à ses créanciers jugées insuffisantes par l'Eurogroupe

par euronews-fr

Au lendemain d'un mini-sommet de crise sur la Grèce à Berlin sous l'égide d'Angela Merkel, Alexis Tsipras, le Premier ministre grec a déclaré que le gouvernement grec a présenté à ses créanciers internationaux un plan de réformes "complet" et réaliste, afin d'obtenir le déblocage d'un financement à court terme vital pour son économie.

"Nous avons fait des concessions parce qu'un compromis nécessite des concessions. Nous svaons que ces concessions seront difficiles mais nous avons présenté un plan réaliste pour sortir la Grèce de la crise", a déclaré mardi matin Alexis Tsipras. 

Mais en fin de journée, le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, s'est exprimé et il n'est pas du tout d'accord avec Alexis Tsipras. Pour lui, les progrès dans les discussions avec Athènes sont vraiment insuffisants. "Nous ne sommes pas assez loin dans les discussions et le temps presse", a-t-il dit.

Le temps presse en effet pour un accord entre la Grèce et ses créanciers alors que le pays, dont

Vos réactions doivent respecter nos CGU.