Les Kurdes dansent pour la libération de Kobané

par euronews-fr

A Kobané, des combattants kurdes qui dansent. Image inattendue. La ville du nord de la Syrie vient d'être libérée. Les renforts kurdes étaient moins bien équipés que leurs adversaires jihadistes, mais ils ont reçu le soutien des frappes aériennes de la coalition internationale. Depuis mi-septembre, l'Etat islamique tentait de prendre cette ville à la frontière turque, indispensable pour assurer l'expansion territoriale du groupe en Syrie. Le revers à Kobané porte un coup d'arrêt à sa progression, estiment les experts.

Les combats à Kobané auront fait plus de 1.800 morts, dont plus de 1.000 dans les rangs jihadistes, selon l'OSDH (Observatoire syrien des droits de l'Homme).

Des scènes des liesse il y en a eu en Syrie, mais aussi dans le sud-est turc, peuplé majoritairement de Kurdes.

En Irak, l'EI a été chassé de Diyala.
"Les forces armées contrôlent désormais totalement toutes les villes, districts et cantons de la province de Diyala, dans l'est", a indiqué le général Abde

Vos réactions doivent respecter nos CGU.