Les gardes à vue de la compagne de Radouane Lakdim et d'un proche mineur prolongées

par BFMTV

François Molins, procureur de la République de Paris, a donné ce lundi des précisions lors d'une conférence de presse sur les deux gardés à vue dans l'attentat islamiste de l'Aude de vendredi dernier. La compagne de l'assaillant Radouane Lakdim conteste "avoir été informée et associée au projet mortifère de son petit ami". Le magistrat a donné des précisions sur un mineur né en mai 2000 à Carcassonne placé en garde à vue le 23 mars. "Il conteste également toute implication dans la préparation de l'attaque terroriste. De nombreuses investigations sont toujours en cours pour déterminer leur degré d'implication dans les faits commis ce vendredi 23 mars", a rapporté François Molins. "Je vous tiendrai informés le moment venu des suites qui seront données à ces deux gardes à vue", a-t-il assuré à l'assistance avant de conclure son intervention.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.