Les banques encore appelées à la rescousse de la Grèce

par euronews-fr

Les grands argentiers de la zone euro sont catégoriques: les banques créancières de la Grèce vont devoir faire de nouveaux efforts et assumer des pertes conséquentes. Pour éviter la faillite d'Athènes, les banques sont incitées à effacer au moins la moitié de la valeur des dettes grecques qu'elles détiennent contre 21% initialement prévu en juillet. ... http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.