Le roi des Zoulous dément être à l'origine des violences xénophobes en Afrique du Sud

par euronews (en français)

Accusé d‘être à l’origine d’une “vague de violences xénophobes en Afrique du Sud“http://fr.euronews.com/2015/04/18/violences-xenophobes-en-afrique-du-sud-le-zimbabwe-rapatrie-ses-ressortissants/, le roi des Zoulous lance un appel au calme. Goodwill Zwelithini, très respecté par une communauté qui représente 30 % de la population, a démenti hier être à l’origine de ces violences. Il a pourtant comparé, le 20 mars dernier, les étrangers à des poux dont il faut se débarrasser. Le président sud-africain avait réagit à ces propos.

“J’appelle aujourd’hui à la protection des étrangers, quel que soit leur pays d’origine”, a lancé le chef des Zoulous à la foule venue l‘écouter au stade de Durban.

Cette nouvelle vague de violences xénophobes a fait au moins sept morts et des milliers de déplacés ces dernières semaines à Durban, berceau de la communauté zoulou, mais aussi dans la capitale. Inacceptable pour ces étudiants, dont de nombreux étrangers, qui ont manifesté hier devant l’université

Vos réactions doivent respecter nos CGU.