Le président du Conseil européen vante "la force tranquille de l'UE"

par euronews (en français)

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont su convaincre la Hongrie et la Pologne pour pour adopter le plan de relance. Ils ont aussi dépassé leurs divergences pour engager des sanctions contre la Turquie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.