Le logement alternatif se déploie à Rio à l'approche du Mondial

par afp

A un mois et demi de la Coupe du monde, le Brésil se prépare à accueillir les supporters. Le pays espère recevoir 600.000 visiteurs étrangers, qui s'ajouteront aux trois millions de Brésiliens circulant dans le pays. A Rio, le parc hôtelier n'est pas assez vaste pour satisfaire toute la demande et les prix ont explosé. Alors les Brésiliens ont flairé le potentiel : des gérants de motels, ou « love hotels », réaménagent leurs chambres pour pouvoir accueillir des familles, des habitants proposent leur propre logement, et les auberges dans les favelas poussent comme des champignons... REPORTAGE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.