Le Drian: "Utiliser les réfugiés pour faire pression sur l’Europe est inacceptable"

par BFMTV

La situation reste tendue ce mardi à la frontière entre la Turquie et la Grèce, où des migrants syriens tentent de fuir les frappes turques dans la région d’Idlib. La Turquie menace d’ouvrir ses frontières si elle ne reçoit pas un soutien de l’Europe. À l’Assemblée nationale mardi, le ministre des Affaires Étrangères a déclaré qu’utiliser "les réfugiés pour faire pression sur l’Europe est inacceptable".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.