Le drapeau russe flotte sur deux bases ukrainiennes de Crimée

par euronews (en français)

A peine la péninsule rattachée à la Russie, les miliciens pro-russes sont passés à l’offensive. Objectif : enlever toute trace de l’Ukraine. Première cible : le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol, le grand port de Crimée. Sans coup de feu, ils ont pris le contrôle de la base mercredi matin . Et c’est aux cris de “Russie” et sous les sifflets que les soldtas ukrainiens sont poussés vers la sortie.

Autre prise de guerre : la base ukrainienne de Novoozerne. Même scénario qu‘à Sébastopol : les forces pro-russes sont entrées, ont hissé le drapeau russe avant d’enlever tout ce qui rappelle l’Ukraine.

Là encore, aucune résistance de la part des soldats ukrainiens.

Même si Kiev les a autorisés à faire usage de leurs armes pour se défendre, les soldats ukrianiens refusent d’utiliser la force et tentent comme ils le peuvent d’empêcher l’emprise russe sur la Crimée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.