La Turquie patine pour former un gouvernement et sortir de l'impasse

par euronews (en français)

Toujours pas d’accord sur un gouvernement de coalition en Turquie : les négociations se poursuivaient ce lundi, cette fois avec le parti nationaliste MHP. Mais comme avec les socialistes du CHP, c’est encore l’impasse, six jours avant la date limite pour trouver une solution. Comme l’explique le Premier ministre Ahmet Davutoglu, “le leader du MHP a proposé quelques scénarios possibles et a rejeté une coalition, refusant une coalition temporaire avec l’AKP dans l’attente d‘élections anticipées, et le MHP refuse aussi toute idée d‘élections anticipées.”

Les socialistes du CHP, la deuxième formation du pays, ont estimé après cet échec que le président Erdogan devait à présent leur confier la tâche de tenter de former un gouvernement. Si cette coalition est si difficile à former, c’est notamment à cause du rôle du président : Erdogan voudrait voir ses pouvoirs renforcés, inenvisageable pour l’opposition.

Cette crise politique intervient dans un climat de tension avec le PKK, qui mul

Vos réactions doivent respecter nos CGU.