La Tunisie pas menacée par l'extrémisme, selon le président

par afp

Le président tunisien Moncef Marzouki a assuré jeudi 12 juillet que son pays n'était pas menacé par un islamisme extrémiste, soulignant par ailleurs que le pouvoir n'était pas tenu par les seuls islamistes d'Ennahda mais partagé avec des partis de centre-gauche. Durée: 01:06

Vos réactions doivent respecter nos CGU.