La rechute économique du Japon

par euronews (en français)

Contre toute attente, la troisième puissance économique mondiale retombe officiellement en récession. Son PIB a de nouveau reculé au troisième trimestre : -0,4%.

La plupart des experts tablaient pourtant sur une croissance de 0,5%.

Le ministre de l‘économie, Akira Amari,se veut prudent et confiant : “Avant de prendre la décision d’augmenter les taxes, il faut vérifier que cela ne ralentisse pas la reprise. Le plus important est de ne pas laisser revenir la déflation”.

Combattre le spectre de la déflation : la priorité du Premier ministre Shinzo Abe, qui devrait finalement reporter son projet de hausse de la TVA.

Une taxe déjà passée de 5 à 8% au printemps dernier. Résultat immédiat : consommation en chute libre et politique de relance compromise.

Pour pouvoir poursuivre ces réformes et stabiliser son gouvernement, Shinzo Abe devrait convoquer des élections législatives anticipées dès le mois prochain…

Vos réactions doivent respecter nos CGU.