La "prise d'otage" du Diciotti dénoncée, 29 mineurs autorisés à débarquer

par euronews (en français)

Trois parquets siciliens ont ouvert une enquête sur le Diciotti pour associations de malfaiteurs visant le trafic d'êtres humains et pour séquestration de personnes, le maintien à bord des migrants pouvant être jugé illicite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.