La Grèce compte boucler un accord avec ses créanciers d'ici 10 jours

par euronews-fr

Déclaration du porte-parole du gouvernement grec au lendemain d’un long entretien tripartite entre Alexis Tsipras, François Hollande et Angela Merkel en marge d’un sommet européen à Riga.

Si l’atmosphère a été qualifiée “d’amicale et constructive”, Berlin estime aussi qu’il y a “encore beaucoup à faire” comme le précise la chancelière allemande : “la France et l’Allemagne ont offert leur aide à la Grèce et au Premier ministre grec s’il y a des questions à discuter. Mais l’issue doit être trouvée avec les trois institutions et il faut travailler très, très intensivement”.

Le gouvernement grec a de son côté précisé qu’il “avait l’intention de rembourser toutes ses échéances du mois de juin”. Mais pour cela, il lui faut à tout prix un accord permettant de débloquer 7,2 milliards d’euros d’aide en échange de réformes draconiennes notamment celle du marché du travail. Et c’est là que tout se complique.

"Le gouvernement grec se bat pour la dignité de la #Grèce" http://t.co/dzPIV1u5dT

Vos réactions doivent respecter nos CGU.