La dette grecque agite l'Europe et la France

par libezap

C'est ce qui s'appelle "casser l'ambiance". Moins d'une semaine après la victoire de Syriza aux élections législatives en Grèce , le président de la Commission européenne a tenu à calmer les ardeurs d'Alexis Tsipras. Dans un entretien au Figaro, Jean-Claude Juncker affirme qu'il n'est pas question d'annuler la dette grecque. François Hollande a toutefois invité le premier ministre Grec à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.