La colère de Matteo Renzi contre l'Union européenne sur les migrants

par libezap

Le président du Conseil italien a piqué un coup de sang jeudi soir contre ses homologues européens durant un débat consacré aux migrants. L'objet de sa colère ? Le manque d'engagement de l'Union européenne (UE) sur la situation des migrants.

«Si face à 40 000 migrants, il n'y avait aucune solidarité, l'Europe se moquerait du monde», a-t-il déploré. Après avoir fustigé la proposition du président de la Commission européenne sur l'instauration de quotas, les 27 autres pays européens ne parviennent toujours pas à faire face à la situation alarmante des migrants. Le chef du gouvernement italien a estimé «impensable de voir maintenant l'Europe comme la maison de l'égoïsme» qui «doit être la maison des valeurs communes».

«Avec cinq autres pays, l'Italie a fondé l'Europe avec un idéal de liberté, de démocratie et de valeurs partagées», a-t-il rappelé au sommet des 28 qui se tient jusqu'à vendredi à Bruxelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.