La Chine a envoyé ses trois taïkonautes vers sa station spatiale

par BFMTV

Ils sont partis. Les trois taïkonautes ont décollé ce jeudi pour le premier vol habité à destination du "Palais céleste" que Pékin assemble face à la Station spatiale internationale. À l'heure prévue, la fusée Longue-Marche 2F a quitté à 9h22 (heure locale) son pas de tir du Centre de lancement spatial de Jiuquan, dans le désert de Gobi, avant de s'installer en orbite dix minutes plus tard. Il s'agit du premier vol habité pour la Chine en près de cinq ans et d'un record de durée dans l'espace en perspective pour le géant asiatique: les trois astronautes, dont les noms n'ont été révélés que mercredi, doivent rester trois mois en orbite. Dans un contexte de tension avec l'Occident, la réussite de la mission est une question de prestige pour Pékin, qui s'apprête à célébrer le 1er juillet le centenaire du Parti communiste chinois (PCC). Le vaisseau Shenzhou-12 lancé ce jeudi doit s'arrimer à l'unique module de la station déjà dans l'espace. L'arrimage pourrait avoir lieu six heures après le tir, selon la télévision nationale CCTV. Appelée Tiangong ("Palais céleste"), la station spatiale chinoise, une fois terminée, sera semblable en taille à l'ancienne station soviétique Mir (1986-2001). Sa durée de vie sera d'au moins dix ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.