La Bulgarie refuse d'extrader à Moscou un opposant à Poutine

par euronews (en français)

Le franco-russe Nikolay Koblyakov ne sera pas extradé de Bulgarie vers la Russie, où il est accusé de fraudes.

La justice bulgare a refusé l’extradition ainsi que l’interdiction de voyager à l‘étranger de cet opposant au chef du Kremlin Vladimir Poutine.

Agé de 44 ans, Nikolay Koblyakov est un des fondateurs de l’association “Russie-Libertés”, qui est à l’initiative de manifestations contre le président russe en France.

Il a été arrêté fin juillet à l’aéroport de Sofia sur mandat d’Interpol et avait demandé l’asile politique à la Bulgarie.

“Je suis vraiment, vraiment reconnaissant, témoigne-t-il, et j’espère pouvoir apporter beaucoup à la Bulgarie, à travers mes établissements d’aide sociale. Une fois encore, c’est là pour moi un exemple de justice européenne, de principes européens réels et nous pouvons voir maintenant que oui, la Bulgarie fait partie de l’Europe.”

Le tribunal de Sofia a motivé son refus d’extrader Nikolay Koblyakov à Moscou par le manque de clarté sur les raison

Vos réactions doivent respecter nos CGU.