L'Ukraine scrute sa frontière est avec inquiétude

par euronews-fr

En cause, la présence massive de troupes russes de l’autre côté de la frontière. Après un référendum controversé en Crimée, l’Occident craint que Moscou ne cherche notamment à investir la Transnistrie, une région séparatiste de Moldavie. Pour cela, les troupes russes devraient sans doute passer par le sud de l’Ukraine.

Et alors que le G7 s’apprête à se réunir à La Haye pour évoquer la question, le chef du gouvernement ukrainien par intérim a averti hier qu’il ne pourrait faire le déplacement. Arseni Iatseniouk doit finir de s’entretenir avec le Fonds monétaire international pour espérer obtenir 15 milliards d’euros d’aide essentiels à la survie économique du pays.

Et alors que Kiev tente de sortir de son marasme économique, des soldats russes se sont emparés ce matin d’une base de la marine ukrainienne à Feodossia, en Crimée. Cette base, sur la côte sud, était l’une des rares installations militaires de Crimée sur lesquelles flottait toujours le drapeau ukrainien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.