L'Ukraine a cessé d'acheter du gaz russe mais l'UE n'est pas inquiète

par euronews (en français)

Cette fois, ça y est, la Russie a coupé ses livraisons de gaz à l’Ukraine. Faute d’un terrain d’entente sur le prix de vente, la compagnie ukrainienne a annoncé ce mercredi qu’elle cessait immédiatement d’acheter du gaz à Gazprom.

La guerre du gaz entre Kiev et Moscou dure depuis plusieurs années mais cette fois, plus question pour Alexei Miller d’accorder des réductions :

“Les livraisons des mois prochains et de la période hivernale, déclare le président de Gazprom, dépendront du paiement ou pas par l’Ukraine de son gaz. Gazprom ne va pas envoyer à n’importe quel coût du gaz en Ukraine, et sans paiement par avance”.

Cette interruption ne semble pas inquiéter Bruxelles. 15% du gaz dont a besoin l’Union européenne passe par l’Ukraine, qui a assuré que le transit du gaz acheté par les Européens n‘était pas menacé.

Marcos Sefcovic, vice-président de la Commission européenne :

“Il y a un engagement clair du côté ukrainien et de la part de la Russie sur le fait que le transit du g

Vos réactions doivent respecter nos CGU.