L'hymne chinois sacralisé à Hong-Kong

par euronews-fr

La République populaire de Chine (RPC) resserre encore un peu plus son étreinte autour de Hong-Kong. L’agence d’information officielle Xinhau a annoncé samedi 4 novembre 2017 l’introduction de sanctions pénales – jusqu‘à 15 jours de prison – dans la loi fondamentale de ce territoire pour qui ferait preuve d’irrespect à l‘égard de l’hymne national chinois, la Marche des volontaires. C’est un pas supplémentaire vers une moindre autonomie de Hong-Kong. La même mesure sera prochainement appliquée à Macao.

 
0 commentaire - L'hymne chinois sacralisé à Hong-Kong
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]