L'Europe inquiète de la hausse des discours racistes en Hongrie

par euronews-fr

Un "salut dictateur" qui a fait le tour du monde. Celui de Jean-Claude Juncker à Viktor Orban à l'ouverture du sommet des 28 de Riga en mai dernier. Amical et bon enfant, il n'en témoigne pas moins de la réputation que s'est forgé le Premier ministre hongrois.

Quelques jours plus tôt au Parlement européen, il fustigeait la politique européenne d'immigration et notamment la proposition de répartir le fardeau des demandeurs d'asile.

Viktor Orban, Premier ministre hongrois :
"Mesdames et messieurs, l'Union européenne et la Hongrie ont de bonnes raisons de vouloir faire face au problème de l'immigration économique. Je suis convaincu que la proposition faite par la Commission européenne est tout simplement absurde et surtout insensée. "

L'immigration et son traitement en Hongrie, parmi d'autres questions, soulèvent beaucoup d'inquiétude en Europe.
Le rapport que vient de remettre un groupe d'expert du Conseil de l'Europe pointe la montée dans le pays du racisme et de l'intolérance, à

Vos réactions doivent respecter nos CGU.