L'armée ukrainienne retourne combattre dans l'Est

par euronews-fr

Les autorités ukrainiennes ont repris la “phase active“ de leurs 

opérations militaires contre les 

séparatistes pro-russes. Selon le président ukrainien Petro 

Porochenko, les “activités criminelles“ des rebelles 

ont fait échouer son plan de paix, résultat, le cessez-le-feu en vigueur depuis le 20 juin est levé.

L’est du pays est toujours soumis à la violences des séparatistes. ici à Donetsk, la vie quotidienne est effrayante.

“Je ne sais pas qui se bat contre qui, dit Vitily, un habitant. On est là, terrorisés. Il y a à peu près 150 personnes réfugiées dans le hall de l’hôpital, toutes sortes de gens, des personnes âgées aussi. Vous entendez, on les entend tirer encore.”

Petro Porochenko a fait volte-face. Lui et Vladimir Poutine s‘étaient engagés lundi,  à travailler à une prolongation de la trêve.

“Nous allons attaquer et libérer notre terre, a déclaré à la télévision Petro Poroshenko. Le fait que nous ayons stoppé le cessez-le-feu est notre réponse aux terroristes, rebelles et voyous, à tous ceux qui torturent des civils, qui paralysent l‘économie du pays, qui empêchent le paiement des salaires, des retraites et des bourses scolaires, qui dynamitent les gares et détruisent les conduites d’eau, qui privent les gens d’une vie normale et pacifique.”

Kiev accuse Moscou d’avoir facilité le transfert de 

combattants et d’armes dans l’est de 

l’Ukraine. Les rebelles auraient profité de la trêve pour se renforcer. Kiev comptabilise 27 soldats tués par les rebelles pendant le cessez-le-feu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.