L'accord avorté pour la vente des Mistral à travers nos télés, en 42 secondes

par libezap

L'épineux dossier de la vente avortée des Mistral français à la Russie à connu son épilogue mercredi soir. Alors que Paris avait annulé la livraison des deux navires de guerres à Moscou pour cause de guerre en Ukraine, les deux pays ont finalement trouvé un accord sur le remboursement des bateaux.

Si la France récupère la pleine possession du Sébastopol et du Vladivostok, elle devra en contrepartie restituer l'intégralité de la somme versée en 2011 par la Russie lors de la transaction, soit 1,2 milliard d'euros. En attendant un nouveau client éventuel, les deux Mistral resteront à quai dans le port de Saint-Nazaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.