Kunduz : un acte "inexcusable" pour l'Onu

par euronews (en français)

L’indignation des Nations unies après le bombardement de l’hôpital de Médecins Sans frontières à Kunduz, en Afghanistan.

Il s’agit d’ un acte “inexcusable” et “potentiellement criminel”, a dit Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut Commissaire aux Droits de l’Homme.

#Kunduz hospital airstrikes: Utterly inexcusable! Full, transparent investigation needed now http://t.co/YppST3H4Js pic.twitter.com/q1yNXlkoJK— UN Human Rights (@UNrightswire) October 3, 2015

Ce samedi, des frappes aériennes ont détruit une partie de l’hôpital et fait au moins 19 morts et une quarantaine de blessés.

Il pourrait s’agir d’un bombardement américain, de l’Otan, qui visait à soutenir les forces afghanes au sol dans leur lutte contre les Talibans.

Kunduz est le théâtre de violents combats depuis lundi lorsque la ville a été prise par les Talibans, puis reprise cette semaine par les forces afghanes, notamment grâce à l’appui aérien de l’Otan.

“Le site est plus grand qu’un terrain de football. Et nous avons

Vos réactions doivent respecter nos CGU.