Kouchner au Liban: il faut coopérer avec le tribunal de l'ONU

par afp

Le chef de la diplomatie Bernard Kouchner, en mission à Beyrouth, a déclaré samedi 6 novembre que le Liban ne pouvait cesser de coopérer avec le tribunal de l'ONU chargé de l'enquête sur l'assassinat de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri, objet d'un bras de fer dans le pays. "Je sais que certains sont inquiets plus que d'autres", a-t-il dit. Et d'ajouter: "aucune communauté particulière n'est visée", en référence à la communauté chiite. Durée: 01:06

Vos réactions doivent respecter nos CGU.