Kobané résiste, alerte dans cinq consulats d'Istanbul

par euronews (en français)

Les combattants kurdes de Kobané résistent aux jihadistes du groupe Etat islamique. Mais les renforts reçus il y a une dizaine de jours par l’EI ont rendu la situation critique. Sans les bombardements de la coalition internationale et les modestes renforts de combattants kurdes venus d’Irak (en passant par la Turquie), la ville serait sans doute déjà tombée.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme a estimé qu‘à Kobané, un peu plus de 800 personnes ont été tuées ces 40 derniers jours, plus de la moitié seraient des jihadistes.

De fait, et malgré elle, la Turquie se retrouve impliquée dans cette lutte. A Istanbul, cinq consulats de pays membre de la coalition anti-jihadiste sont en état d’alerte. Vendredi, les consulats de France, Allemagne, Belgique, des Etats-Unis et de la Hongrie, ce matin, ont reçu des enveloppes contenant une poudre jaune. Des analyses sont encore en cours, mais de nombreux agents biologiques de guerre ont été écartés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.