JO : Quand le terrain de rugby se change en camping

par Le Parisien

Pendant les Jeux, Londres accueille plusieurs campings temporaires. Dans l'est de la ville par exemple, à trois stations de métro seulement du Parc olympique, un club de rugby a mis ses terrains à disposition. Selon l'un des responsables de ce camping spécial, 85% de sa clientèle est composée de volontaires, qui travaillent bénévolement pendant les Jeux. L'intérêt principal : le prix (10 livres par nuit et par adultes).

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.