Israël accepte un cessez-le-feu, mais pas le Hamas

par euronews (en français)

Le cabinet de sécurité israélien, réuni au quartier général de l’armée à Tel 

Aviv autour du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a accepté ce matin la proposition de trêve pour Gaza présentée par l’Egypte.

La trêve était censée entrer en vigueur immédiatement après le vote.

Mais le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, rejette l’offre de cessez-le-feu. Le mouvement islamiste exige l’arrêt des bombardements, la fin du blocus de Gaza, l’ouverture du poste-frontalier de Rafah avec l’Egypte et la libération de prisonniers. En une semaine, les bombardements israéliens ont fait 189 morts dans la bande de Gaza.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.