Irak, Liban et Iran enthousiastes après le départ de...

par euronews-fr

La chute du président égyptien Moubarak ne laisse évidemment personne indifférent. Chez les dirigeants et dans la population. Par exemple, en Irak, où le Premier ministre Nouri al-Maliki a salué le changement, cet habitant de Badgad est sur la même longueur d'ondes. "Après 18 jours de manifestations pacifiques, ils ont viré Hosni Moubarak. Je les en félicite, mais aussi, je les mets... http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.