Irak: la contestation grossit, la répression et le nombre de morts aussi

par afp

Des manifestants irakiens brûlent un véhicule de police anti-émeute de pneus dans les rues de Bagdad. A ce mouvement de contestation dénonçant le chômage et la corruption, les forces de sécurité ont répondu à balles réelles, faisant au moins 33 morts. Le bilan pourrait encore s'aggraver.
au troisième jour de manifestations sanglantes au cours desquelles 30 personnes ont été tuées dans des affrontements d'une violence inédite entre protestataires et forces de sécurité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.