Irak: heurts entre police et manifestants à Bagdad

par afp

Les manifestants irakiens se heurtent aux forces de police et fuient les gaz lacrymogènes alors qu'ils continuent à participer aux rassemblements pour réclamer la chute d'un pouvoir jugé corrompu et incompétent. La contestation, lancée le 1er octobre, a un temps semblé faire trembler les autorités. Mais après plus d'un mois --et 319 morts selon un bilan officiel annoncé dimanche matin--, leurs rangs sont plus resserrés que jamais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.