Irak: après l'EI, la chirurgie esthétique devient à la mode

par afp


Aujourd'hui, à Mossoul, les implants capillaires et les liftings font fureur. Pendant l'occupation de la ville par le groupe Etat islamique, les femmes devaient se couvrir intégralement de noir et les hommes arborer une barbe, la chirurgie esthétique était un "péché" et les centres de beauté fermés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.