In extrémis, la Grèce propose à Bruxelles un accord de financement sur deux ans

par euronews (en français)

Dans l’après-midi, Athènes a proposé une aide sur deux ans avec restructuration de detteen parallèle. C’est la proposition de la dernière chance, quelques heures avant l’expiration du plan de sauvetage de la Grèce qui doit 

aussi rembourser 1,6 milliard d’euros au FMI avant minuit.

En début de soirée, les ministres des Finances de la zone euro  

doivent discuter de cette offre par téléconférence.

 

“La proposition grecque n’est pas pour nous, explique le porte-parole de la Commision européenne Margaritis Schinas, mais c’est à l’Eurogroupe de l‘étudier, à l’Eurogroupe de voir s’il y a quelquechose de nouveau.”

Devant la Banque centrale européenne à Francfort, l’un des créanciers de la Grèce, quelques 80 personnes sont venues soutenir les Grecs, à l’appel du parti de gauche Die Linke. Des Grecs qui dimanche doivent

se prononcer par référendum, dire oui ou non à la proposition des créanciers sur de nouvelles mesures d’austérité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.