Iles controversées : la Chine envoie à son tour des avions de combat

par euronews (en français)

Nouvelle escalade des tensions dans la zone de défense aérienne récemment décrétée par Pékin. Cete fois c’est la Chine qui a envoyé des avions de combat pour des patrouilles de routine. Une réponse aux vols d’avions américains, japonais et sud-coréens.

C’est à eux que s’est adressé ce porte- parole chinois du ministère des Affaires étrangères : “Nous demandons aux Etats-Unis et au Japon de corriger leurs erreurs, de cesser leurs accusations irresponsables contre la Chine, a déclaré Qin Gang, d’arrêter de crèer des tensions, et de cesser toute action ou déclaration qui puisse menacer la stabilité régionale.”

A l’origine de la dispute, les îles Senkaku, administrées par le Japon, mais revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyu. Pékin a relancé les tensions samedi en obligeant les avions étrangers, lorsqu’ils survolent ces îles, à déposer leur plan de vol, faire connaître leur nationalité et rester en contact radio avec les autorités chinoises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.