Heurts et violences en marge du G20

par euronews-fr

Après une nuit de heurts avec la police, les anti G20 ne baissent pas la garde. Des milliers de manifestants défilent dans les rues à Hambourg depuis jeudi soir.
Objectif : bloquer l'accès de l'enceinte de la réunion aux délégations officielles. Les incident et les violences se multiplient.
160 policiers ont été blessés et au moins 45 personnes arrêtées. Les 20.000 personnes mobilisés pour faire régner l'ordre ne suffisent plus. La police a demandé des renforts d'autres unités dans le pays.

De nombreuses voitures ont été incendiées, dont certaines de la police et des cocktails Molotov lancés contre les forces de l'ordre.
A plusieurs endroits de la ville des sit-in et des chaînes humaines sont organisés. La police tente de les disperser à coups de canon à eau mais rien à faire.
Cachés sous des parapluies, les manifestants resistent. Ils avaient promis l'enfer et comptent bien le faire vivre aux autorités.

Devant les violences en marge du G20 à Hambourg, lles commerces se barricadent. #G20HAM17 pic.twitter.com/E3F5i4q86B- Yannick Pasquet (@yayaberlin) 7 juillet 2017


Manifestations anti-G20 à Hambourg: des affrontements ont éclatés entre la police et les manifestants #AFP pic.twitter.com/A51H556leG- Agence France-Presse (@afpfr) 7 juillet 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.