Haut-Karabakh: les diplomates prennent le relais

par euronews-fr

Jeudi, 48 heures après l'instauration d'un cessez-le-feu entre les séparatistes du Haut-Karabakh soutenus par l'Arménie et l'Azerbaïdjan, Dimitri Medvedev est arrivé à Erevan rencontrer son homologue arménien.
Dans la résolution du conflit du Haut-Karabakh, la Russie, alliée de la petite république du Caucase joue désormais un rôle centrale.

"La situation est inquiétante. Nous espérons que le cessez-le-feu va tenir et que le procéssus politique va pouvoir commencer. Ce sont les diplomates et non les militaires qui doivent arriver à un accord", a jugé le dauphin de Vladimir Poutine.

Il faut dire que potentiellement Moscou a le bras long dans cette région. Lié par un traité de sécurité collective à l'Arménie, il est aussi le principal pourvoyeur en armes des deux bélligérants et a une influence centrale dans cette région du monde.

Sergei Lavrov, chef de la diplomatie russe s'est donc envolé direction Bakou accueilli par le président Ilham Aliev. L'objectif des discussions: trouve

Vos réactions doivent respecter nos CGU.