Grexit : «Un référendum qui a des conséquences», pour Michel Sapin

par libezap

L'étau se resserre autour du sort de la Grèce et le risque d'une sortie de la zone euro devient de plus en plus crédible. Le gouvernement grec a opté pour un référendum organisé le 5 juillet afin de consulter le peuple sur l'avenir du pays dans la zone euro. «Un référendum qui a des conséquences», souligne le ministre des Finances mardi sur France 2.

«Si les Grecs disent oui, nous continuerons à discuter. S'ils disent non, nous entrerons dans une zone inconnue, avec des vrais risques pour la Grèce», précise Michel Sapin.

Les négociations au point mort, les créanciers européens s'opposent à cette sortie de la Grèce et ne souhaitent pas laisser filer la dette qui leur est due. Ceci a déjà des conséquences sur le peuple grec : depuis lundi, les banques sont fermées, et ce jusqu'au 7 juillet prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.