Grexit : l'Espagne et le Portugal en première ligne

par euronews-fr

Si la Grèce sortait de l'euro, quelles seraient les conséquences pour les pays fragiles comme le Portugal et l'Espagne, qui ont aussi connu des plans d'austérité drastiques ? Beaucoup redoutent un effet de contagion. Mais le gouvernement espagnol assure qu'il n'en sera rien. Pour Antonio López-Istúriz, un eurodéputé élu sous les couleurs du parti populaire au pouvoir à Madrid, l'Espagne a les reins assez solides.

" L'Espagne a la capacité de surmonter ça. Elle est dans le système, elle respecte les règles, et actuellement il y a déjà des instruments qui sont au service de l'Espagne en tant que membre de la zone euro. Par ailleurs, la situation économique en Espagne est différente de celle d'autres membres de la zone euro et de l'Union européenne ", assure-t-il.

Josep Maria Terricabras est plus mitigé. Cet élu vert du Parlement européen estime que les créanciers doivent accepter de restructurer la dette grecque.

" Je suis pour que l'on résolve réellement le problème grec et pour c

Vos réactions doivent respecter nos CGU.