Greenpeace tire la sonnette d'alarme 30 ans après la catastrophe de Tchernobyl

par euronews (en français)

En raison de la crise économique Moscou, Kiev et Minsk ont cessé de tester les zones contaminées par l’accident nucléaire. Les habitants continuent pourtant à consommer des produits radioactifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.