Grèce & migration: le sommet qui divise

par euronews-fr

Il a presque élu domicile à Bruxelles! Depuis lundi, Alexis Tspiras multiplie les rencontres avec les créanciers de la Grèce. Une course contre la montre pour arracher un accord avant la fin de la fin de la journée. A son arrivée au sommet le premier ministre grec est optimiste.

"Je pense que l'histoire européenne est faite de désaccords, de négociations et à la fin, de compromis", rassure Alexis Tsipras. "Sur base de la proposition globale que nous avons soumise, je suis certain que nous pouvons parvenir à un compromis qui permettra à la zone euro et la Grèce à résoudre cette crise."

Mais alors que le sommet démarre, l'Eurogroupe se termine... sans accord. Les négociations vont reprendre au niveau technique. Jean-Claude Juncker compte s'investir jusqu'au bout pour réussir sa mission de médiation.

"Nous n'avons pas encore assez avancé pour annoncer un accord", regrette le président de la Commission européenne. "Mais je vais travailler jusqu'à la dernière minute, la dernière seconde

Vos réactions doivent respecter nos CGU.