Grèce : les petits commerces vont probalement être plus taxés

par euronews-fr

Les dernières propositions d’Athènes à ses partenaires européens ont du mal à passer, dans les rangs de Syriza mais aussi parmi les petits commerçants. A Athènes, depuis quelques années, les commerces de proximité ferment l’un après l’autre en raison de la forte baisse des dépenses des ménages. Or, le gouvernement Tsipras s’est engagé sur de nouvelles taxes sur les sociétés.

“Ils nous augmentent la taxe sur les bénéfices jusqu‘à 25%, explique Eddie Kalfayan, propriétaire d’une bijouterie à Athènes. ils vont aussi augmenter la TVA. Et toutes ces mesures touchent les entrepreneurs et augmentent leurs charges à un moment oú nous sommes dans une mauvaise situation. Nous sommes tous dans le rouge”

Le gouvernement grec a notamment concédé une augmentation de la TVA pour l’hôtellerie et la restauration : elle passe de 6 à 13%. En revanche, il a refusé de faire passer la TVA sur l‘électricité à 23% comme le lui demandaient les créanciers.

“Nous devons choisir le diable le moins terri

Vos réactions doivent respecter nos CGU.